donc demain, j'ai vraiment besoin plus qu'envie que ça fonctionne. croisez tout.

Show thread

et depuis quelques mois, belle joueuse, et aussi pour préparer mon retour s'il doit avoir lieu, j'envoie des mails pour prendre des nouvelles et donner des nouvelles. trop bonne trop conne, j'ai même envoyé une photo du bébé pour annoncer sa naissance, parce que ça se fait. le boss n'a même pas daigné répondre.

Show thread

mon chef, non seulement au courant, nourrissait carrément le truc en disant que j'étais responsable des attaques, et en minimisant les souffrances. il m'a sucré ma prime d'objectifs, alors qu'une majorité des objectifs sont factuellement atteints.

Show thread

j'étais soit disant trop payée pour ce que je faisais (c'est tellement vrai qu'ils m'ont remplacée par DEUX personnes). j'ai eu droit à des attaques personnelles bien frontales. je suis tombée sur des échanges de SMS sur ma gueule

Show thread

micro management, collègues pervers narcissique, boss qui refuse de prendre ses responsabilités, "esprit start up" (non mais lol) et surtout fausse bienveillance. du moment où ils ont su que j'étais enceinte, ils ont chargé la mule.

Show thread

à l'idée de retourner bosser là où j'étais avant d'être arrêtée me colle des angoisses. pour la petite histoire, j'ai été arrêtée à 5 mois de grossesse, parce que j'étais à deux doigts du burn out.

Show thread

je peux pas le dire sur le Twitter, mais demain j'ai un entretien d'embauche. j'aimerai tellement que ça marche.

– Ça va, toi ? Parce que je trouve que t'as une petite tête...
– Et toi, ça va ? Parce que je trouve que t'as un gros cul...

Ce qui a de bien sur Mastodon, c'est qu'il y a un certain nombre de personnes me suivant sur Twitter qui ne sont pas là. Genre mes collègues de boulot. Je peux donc arrêter de me censurer.

Ça faisait longtemps qu'on avait pas tenté un nouveau réseau social...

Mastodon

The original server operated by the Mastodon gGmbH non-profit