Follow

🏥 Au début de l’été, les femmes de ménage de l’hôpital de Valenciennes se sont mises en grève. Dans leur viseur, le montant dérisoire de la prime « Covid » promise par Onet, l’entreprise qui les emploie pour le compte de l’établissement public. Cinq mois après leur mobilisation, à quoi ressemble leur quotidien ?

➡️ cqfd-journal.org/Nettoyage-a-s

· · Web · 0 · 0 · 2
Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!