Hé oui, toujours plus de pouvoir aux GAFAM...

Loi cyberhaine : le dernier (gros) mot aux plateformes - Libération

liberation.fr/amphtml/france/2

« ... pour décider du caractère haineux des contenus, en d’autres mots distinguer ce qui doit être retiré de ce qui ne viole pas la loi, le législateur s’en remet… aux plateformes elles-mêmes ! »

Follow

@Framatophe
Si ça passe le conseil constitutionnel, c'est qu'on est clairement en dictature/régime autoritaire car la séparation des pouvoirs, l'indépendance de la justice tout ça c'est des valeurs de base de la démocratie...

C'est important d'avoir un revert très violant , pour envoyer aussi un message a la commission européenne qui veut modifier la directive e-commerce pour augmenter la responsabilité des hébergeurs ...

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!