«le bonheur n’est qu’une affaire de "développement personnel". Comme on développe un chiffre d’affaire ou sa petite entreprise, chacun est maître de faire grandir sa capacité à être heureux, comme un muscle, tout cela n’est après tout qu’une affaire de volonté. Ce libéralisme forcené qui s’attaque au plus profond de notre être, a, je trouve, quelque chose de terrifiant» toutalego.com/2019/06/le-bonhe

Dystopie : à force de trop de déchets, l'humanité finit par décider d'en envoyer quelques milliers de tonnes dans l'espace. Malheureusement, cette poubelle retombe sur une planète habitée à l'autre bout de l'univers et déclenche la première guerre intergalactique.

Juste une annonce de plus, une candidature de plus, un CV et une lettre de motivation supplémentaire, le bureau de mon PC en est plein, le Bureau sur lequel est posé mon PC en déborde blogs.mediapart.fr/cjames/blog

Le mouvement des est précisément l’expression publique de cette distorsion entre ceux qui comptent en millions et ceux qui comptent à l’euro près. (…) Le mouvement n’est pas fini, il est juste aujourd’hui en train de se transformer. revue-ballast.fr/vincent-jarou

Nous payons tous pour ce que qui constitue d’énormes subventions annuelles en faveur des entreprises privées. Nous payons en tant que contribuable par nos impôts et nous payons en tant que travailleurs par nos salaires qui stagnent, quand nous avons la chance d’en avoir un frustrationlarevue.fr/intoucha

Parole de gilets jaunes - 5 - Luce et Jacques viennent de prendre leur retraite et à cette occasion ont découvert les effets des choix du président Macron. Ils sont devenus dès le 17 novembre 2018 youtube.com/watch?v=g9ArzZQkxk

Cette victoire du mort sur le vif a des conséquences tant anthropologiques qu’écologiques et territoriales catastrophiques. L’accepter de fait en se battant pour le plein emploi par la baisse du temps de travail est un des symptômes de cette indifférence des organisations syndicales à la maîtrise du travail concret que je viens d’évoquer. Le plein travail n’a rien à voir avec un plein emploi obtenu par baisse du temps de travail

Bernard Friot : «Légitimer la baisse du temps de travail par la lutte contre le chômage accrédite l’idée que le travail est un quantum limité qu’il faut se partager. Cette idée est réactionnaire car elle naturalise la pratique capitaliste du travail, fondée sur l’élimination relative du travail vivant : la recherche du profit conduit en effet à l’augmentation de l’exploitation par remplacement du travailleur par la machine.

Pour pratiquer mon métier de vidéaste, à défaut de producteur, j'ai besoin de votre financement —> colleo.fr/cagnotte/14881/les-v

Les entreprises nationalisées après la seconde guerre mondiale avaient permis de corriger les défaillances du marché, de relancer l’activité, d’assurer les missions de service public, et surtout de donner le la de la politique économique et industrielle du pays monde-diplomatique.fr/2019/06/

«La question climatique et la défense de l’État social semblent en tout cas être des lignes rouges qui provoquent des réactions politiques, tout comme le fait que les politiques néolibérales alimentent les mouvements d’extrême droite» mediapart.fr/journal/internati

On nous a sucré un jour férié au profit de nos aînés et on se retrouve avec des papys qui baignent dans leur pisse en ehpad. Il passe où tout ce pognon ?

«Ces revenus demeurent bien supérieurs à ce que le talent, l’investissement personnel, la compétence, le niveau élevé de responsabilités ou la compétition internationale peuvent justifier. Ils sont très supérieurs à ce qu’un individu peut dépenser au cours d’une vie pour sa satisfaction personnelle» liberation.fr/france/2019/06/0

Le président de la république : «Je suis absolument contre la réforme qui est prévue. Je pense qu'il faut défendre le modèle qui est le nôtre (…) ce n'est pas une bonne idée d'aller le sacrifier au bénéfice de quelques uns»

[oui, bon, il parle de foot, pas du pays…]

lequipe.fr/Football/Actualites

«On ne peut renoncer à l'objectif de solidarité sous prétexte d’inciter à l’emploi. Le revenu minimum d’activité, celui qui doit être garanti à toute personne qui travaille, existe déjà, c’est le SMIC» blogs.mediapart.fr/les-economi

Show more
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!