Follow

Ça y est, « Digital » est officiellement traduit « Numérique » \o/

Vocabulaire de l'informatique (liste de termes, expressions et définitions adoptés)
JORF n°0058 du 9 mars 2021 (Texte n° 94)

legifrance.gouv.fr/jorf/id/JOR

via nextinpact.com/lebrief/46366/c

Poke @kinux

@Lopinel Et hop, toujours plus de flicage de la langue. Faut être français du royaume de France pour apprécier un tel autoritarisme.

Va-t-on couper la langue aux locuteurs et locutrices ?

@kinux

@im Non, mais on peut tout à fait sauvegarder des termes techniques utilisés dans un contexte professionnel et en réglementer l’usage.
@Lopinel @kinux

@im @Lopinel @kinux la, moi ça me va: quand je vois le terme 'digital" en français ça me fait fuire.... Généralement c'est du "pôle web marketing" et autre merdes....

@fredds De même. De là à s'armer d'une page de Legifrance, y a un drôle de pas.

@Lopinel @kinux

@im @Lopinel @kinux si si si, ça me permettra de justifier officiellement mon agacement... Gniark gniark gniark ! ^^ (mais, oui, je vois bien ce que tu veux dire)

@fredds Oui, je veux dire justement ça. Pouvoir s'appuyer sur une autorité pour fliquer la langue.

L'autorité, ces sont les usages. Je n'aime pas beaucoup le digital, pour les même raisons que vous. Mais j'aime encore moins qu'un État se mêle de comment on cause.

Si c'est pour préciser comment lui, l'État, il doit causer à son souverain (les citoyennes et citoyens), ça peut se justifier. Mais ça devrait se limiter à ça.

@Lopinel @kinux

@im @kinux

🤔 je ne voit pas ça comme un flicage

on est loin du cas québecois et de sa francisation élevée des terme anglais

@Lopinel @im @kinux D’un autre côté, je trouve ça bien la façon de faire québécoise. Après tout, quel mal y a-t-il à faire des traductions correctes (je parles des ridicules de l’académie, mais des trucs comme courriel ou numérique).

Les deux principales raisons pour utiliser les anglicismes voire carrément des mots anglais : le manque de traduction potable (à nous de les créer. Les québécois le font très bien, et je pense qu’on est pas plus cons qu’eux), ou les conneries de quelques commerciaux et assimilés qui s’amusent à embrouiller les gens… (au point parfois que je me demandent s’ils se comprennent…), quitte à remplacer des termes existants et clairs sans aucune raison, même pas pour simplifier la langue…

@breizh La principale raison pour dire des trucs, c'est l'usage. On peut favoriser un usage qui nous plaît, mais ça ne va pas plus loin que ça. La langue ça bouge et va savoir, les anglicismes parfois ce sont des vieux gallicismes.

@kinux @Lopinel

@Lopinel @kinux C’était déjà le cas techniquement… dans tous les dicos c’était comme ça. Ça a toujours été un anglicisme de dire digital en français…

@Lopinel
alors vous aurez donc soin d'utiliser des termes comme cédérom, enregistreur de frappe, flux de dépêches, ingénierie inverse, qui ont également paru au journal officiel.
Il ne s'agirait bien évidemment pas de chosir juste les termes qui nous conviennent , on applique tout ou rien, quand on est perfectionniste
legifrance.gouv.fr/jorf/id/JOR
la liste n'est pas exhaustive
@kinux

@Lopinel @kinux Allez, une opinion pas populaire : derrière tous ces algos du numérique, des travailleu⋅se⋅r⋅s sous payé⋅e⋅s dans de mauvaises conditions nourrissent les jeux de données, détourent des cartes, éliminent les faux positifs, avec leur doigts, sur leurs ordis. Je trouve que l'étymologie de digital, ça rappelait tout ça.

De toute façon, c'est l'usage populaire qui fait la langue. Pas l'académie française :p

#NumériqueBordel #EtPourquoiPasDigital

@Bastien @kinux

+1 pour l'usage populaire qui fait la langue
(mais est-ce toujours heureux ou non...)

@Lopinel @kinux en même temps, il y a une certaine logique : pour ce gouvernement, le numérique est là pour entuber le peuple, ce qui peut se faire avec juste un doigt.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!