Follow

Coucou, une amie cherche un film à projeter à ses élèves niveau lycée en rapport avec la lutte contre l'homophobie/transphobie. si vous aviez une piste ce serait coule.

C'est pour demain, alors les boost sont les bienvenus !

Comme d'habitude vous avez été rapides et efficaces. Ce sera "Prayers for bobby" ! Merciiii mille fois.

@Misuftw Certainement pas parfait, mais qui devrait passer facilement, il y a « Pride ».
fr.wikipedia.org/wiki/Pride_(f
« Basé sur une histoire vraie, le film dépeint un groupe d'activistes gay et lesbien, à Londres, qui ont réuni des fonds pour aider les familles touchées par la grève des mineurs britanniques de 1984-1985, au début de ce qui allait devenir la campagne de Lesbians and Gays Support the Miners (LGSM).»

@Misuftw En grand classique, il y a Philadelphia, mais ça a peut-être mal vieilli pour accrocher des lycéens.
fr.wikipedia.org/wiki/Philadel
« Andrew Beckett est un brillant avocat. Il est homosexuel. Son début de carrière dans le cabinet de Charles Wheeler et associés, un des plus grands cabinets d'avocats de Philadelphie, est prometteur. Il est adulé par son milieu, et rien ne semble pouvoir ralentir son ascension, mais, un jour, il est licencié pour faute professionnelle. »

@Misuftw Autre classique mais plus récent : « Harvey Milk ».
fr.wikipedia.org/wiki/Harvey_M
« L'histoire d'Harvey Milk, le premier homme politique ouvertement gay qui s'est battu pour les droits de ses confrères, jusqu'à son assassinat en 1978. »

@Misuftw Il y a aussi le mythique quoi que inégal « Priscilla folle du désert », qui parle aussi de transidentité, qui est drôle et émouvant, et où les lycéens reconnaîtront un acteur bien connu : Hugo Weaving.
fr.wikipedia.org/wiki/Priscill
« Tick convainc ses deux amis et collègues de venir avec lui [jouer les drag queens à Alice Springs] : Bernadette Bassenger, une femme transgenre dont le petit ami vient de mourir, et Adam alias Felicia Jollygoodfellow, un jeune gay extraverti et irritant. »

@Misuftw Et sinon, tout récent mais plus lourd il y a « 120 battements par minute ». Il a l'avantage de s'inscrire dans un contexte français, et d'être en VO français.
fr.wikipedia.org/wiki/120_batt
« L'histoire débute au sein d'Act up autour de 1992 lorsque Nathan, un nouveau militant, y rencontre Sean, et est bouleversé par la radicalité de ce dernier, séropositif et qui consume ses dernières forces dans l'action. »

@parleur Les scènes de cul sont un peu trop explicites pour un cadre scolaire, mais oui on y avait carrément pensé !

@Misuftw Oui, même moi qui ai beaucoup aimé Shortbus j'ai trouvé les scènes de sexe un peu longuettes dans « 120 battements par minute ». 😕

@Misuftw En français : le téléfilm "Baisers cachés" qui était passé il y a quelques années, avec Patrick Timsit dans le rôle d'un père qui apprend à accepter l'homosexualité de son fils adolescent était pas trop mal dans le genre.

En anglais, "Prayers for Bobby" avec Sigourney Weaver en mère homophobe qui se transforme en militante contre l'homophobie après le suicide de son fils m'avait bien plu aussi.

Dans les deux cas on est un peu dans le mélo mais ça passe

@Misuftw sûrement un peu hors sujet, mais "Laurence Anyways".
On n'y parle pas de lutte, mais de rejet et d'acceptation.

@ClovisGauzy Ouiii… Je pensais aussi à ce film sans réussir à retrouver son nom !
@Misuftw

@ClovisGauzy C'est celui qu'elle aimerait passer, mais c'est pas forcément à la portée de tous les lycéens..

@ClovisGauzy
J'avais écrit tout au lieu de tous, c'était pas possible 😜

@Misuftw
Pourquoi pas leur proposer sense8 pour la maison

@Misuftw ah mince c’est tard, mais 120 battements par minutes est exactement dans sa thématique...
fr.wikipedia.org/wiki/120_batt

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!