Bon, il a été estimé que se débarrasser des DRH n'était pas un objectif susceptible d'être évalué de manière fiable au moyen d'indicateurs de performance chiffrés.

C'est un point de vue qui me semble assez biaisé.

Pour ma notation annuelle, dans la rubrique objectifs pour l'année à venir, je propose: pendre le dernier RH avec les tripes du dernier comptable.

Ou l'inverse si ma proposition ne rencontre pas l'assentiment de ma hiérarchie.

C'est cruel la manière dont l'absence vous habite parfois de manière plus intense que la présence.

Il ne faut jamais laisser l'histoire uniquement aux historiens.

En revanche, je serais assez pour interdire l'exercice amateur de cette discipline aux hommes et femmes politiques.

Quand l'éducation nationale ou le ministère de l'intérieur (on ne sait plus) fond un plomb, il y a toujours un journaliste d'Atlantico pour l'accompagner dans sa démarche.

Ils me feraient rire, s'ils ne me fatiguaient pas autant.

(via @winckIer sur l'oiseau)

bon, @thinkerview ils sont gentils, mais je n'ai pas tenu cinq minutes sur de montbrial.

Et je crois que je ne vais pas tenter Obertone.

Une étudiante en école vétérinaire vient de me raconter qu'elle a eu dans sa formation l'intervention d'un type qui est lobbyiste à Bruxelles.

Il leur a expliqué qu'on avait encore une marge de manoeuvre pour dégrader la qualité de la viande car on pouvait l'exporter vers des pays dont les normes étaient moins exigeantes.

Bonjour à tous,

avez-vous déjà été confrontés au problème d'un disque dur qui n'est reconnu que par intermittence par l'ordi : genre il apparaît dans la liste des disques, puis disparaît comme s'il était éjecté à chaque fois que j'essaye d'ouvrir un fichier, puis réapparaît dans la foulée ?

Ce n'est pas un problème de connectique car cela fonctionne parfaitement bien sur mon ordi qui est sous linux.

Je crois que le mail intitulé "mon courriel du mardi dernier..." attendra lundi pour être ouvert.

Ah, bon sang. Je ne veux faire de la peine à personne, mais il y a tout de même une bonne raison pour laquelle le logiciel libre reste une niche : il faut avoir le temps et/ou la conscience politique chevillée au corps.

Faire un diaporama avec libre office prend au moins 30% de temps en plus qu'avec powerpoint.

Lorsque tu entendras un corps sauter d'arbre en arbre ou s'envoler, il te faudra étouffer tes cris, si tu ne veux pas qu'ils résonnent dans ton cerveau et te rendent folle.

Si tu cèdes, si tu cours... Tu sais que tu ne pourras plus t'arrêter. Tu sais aussi que tu ne verras pas l'aurore.

Passe une douce nuit."

(4/4)

Tu auras donc envie de fuir, de courir pour échapper à l'obscurité hantée de tes peurs.

Mais il te faudra garder ton calme, ne pas laisser ta respiration s'affoler, marcher lentement, les mains tendues devant toi pour écarter les branches, pour te rattraper, ne t'écorcher que les paumes quand tes pieds buteront contre un caillou, une racine, un trou.

(3/4)

Ce seront vraisemblablement des arbres, mais tu n'en distingueras que les troncs. Les racines et les branches te resteront inconnues jusqu'au dernier moment.

La mise en branle de la forêt, dès ton premier mouvement d'effroi, résonnera dans ton corps jusqu'à battre ton coeur contre tes côtes.

Tu pourrais bien sûr rester-là, te faire petite et attendre le jour, mais les existences nocturnes risquent d'apprivoiser ta présence immobile, de s'approcher.

(2/4)

"As-tu déjà passé une nuit seule dans la forêt ?

D'abord, quand tu rouvriras les yeux, tu ne verras rien. Juste la nuit. Puis, tu prendras conscience de l'air frais et humide, de l'odeur d'humus qui monte du sol.

C'est alors que tu entendras la vie sourdre dans ce néant qui t'entoure. Il y aura des craquements dans les branches, des feuilles écrasées, des appels animaux qui feront écho à ta présence silencieuse.

Tu commenceras à discerner des ombres autour de toi.

(1/4)

Bon, au bout de quatre ou cinq heures de boulot, la bibliographie de l'année de cours est prête. C'était long, mais la tête des élèves devant ces 11 pages vaudra sûrement la peine.

J'ai hâte de les voir

Si la question de la violence des jeunes t'intéresses tu peux toujours lire l'excellent Laurent Mucchielli
lepoint.fr/societe/les-rixes-e
(parce qu'on n'en peut plus des âneries Pecresso-zemmouriennes)

Je me mets une ouverture d'un opéra en fond sonore pour travailler.

1er commentaire youtube visible sous la vidéo :
"European culture is worth defending".

Et les suivants sont à l'avenant, voire pires (prix du jury pour "drive (((them))) out").

Même pour du Wagner, c'est rude.

Leur plaisir gâcherait presque le mien.

C'est juste moi qui suis de mauvaise humeur (je me suis levé tôt) ou il est normal de trouver pathétique cet amphi rempli de gens qui se vivent probablement comme des entrepreneurs dynamiques et ne sont vraisemblablement que des prolétaires du commerce ? On dirait une armée de réserve du macronisme.

Le nom anglais de cette manifestation biaise peut-être un peu mon appréciation, il est vrai.

twitter.com/Ines_Duhard/status

J'ai envie de diluer mes idées noires d'une goutte de mélancolie:

Alain Bashung, Sur un trapèze
youtube.com/watch?v=9sN4vBuQNG

L'émission d'arrêt sur images concernant le bouquin de Davet et Lhomme en présence de Davet et Lhomme est une très bonne émission qui ne donne pas envie d'acheter le bouquin de Davet et Lhomme.

Ni de leur confier des élèves.

arretsurimages.net/emissions/a
(sur abonnement)

Show more
Mastodon

Follow friends and discover new ones. Publish anything you want: links, pictures, text, video. This server is run by the main developers of the Mastodon project. Everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!