Follow

Avant de devenir végétarien, je mangeais des crevettes

J'ai lu que la pêche en mer était aussi peu respectueuse que la pêche classique (beaucoup de pertes puisque les filets ne font pas de tri)

Environ 27 % de l’ensemble des "prises accessoires" (ce qui est pêché en plus de la cible et remis à l'eau - mort généralement) de la pêche commerciale est le fait de la pêche à la crevette

Pour la d'un kilo de , cela peut aller jusqu'à 20 kilos de "prises accessoires" rejetées à l'eau

Ça ne sort pas de mon chapeau :

mais d'un rapport de 2009 de la (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) de 2009, dans le "Guide pour la réduction des prises accessoires dans la pêche au des crevettes tropicales".
fao.org/docrep/017/a1008f/a100

Il y a aussi le problème de l'élevage.

Donc si la pêche en mer est un tel gâchis, pourquoi ne pas se reporter vers de l'élevage ?
Bon, je pense que tout le monde sait maintenant ce qu'il en est de l'élevage des poissons et j'avoue que je ne m'étais pas intéressé à l'élevage de crevettes (même conditions).

Sauf que j'ai vu un super reportage de , sur la crevette de sur

Le genre de truc qui te donne envie de mettre le prix pour une crevette "écolo", de qualité.
Sans nourriture , peu d'empreinte carbone en tout cas c'est un objectif, pas de pollution générée, investissement local etc. High tech, humain, "l'or rose de Madagascar" une véritable image d'épinal quoi.
Ça vaut le détour.

Crevettes de Madagascar : à l'ombre de la mangrove
youtube.com/watch?v=v8yPaIFcoR

Sauf que...
Tout cela a un côté coulisse.
Un article du monde sur le sujet :
La crevette, cet « or rose » dont ne voit pas la couleur

Les père et fils, « rois des gambas » dans la Grande Ile, ont recours à des circuits financiers pour les millions de dollars tirés de l’exportation des crustacés.

lemonde.fr/afrique/article/201

"Certes, l’élevage de d’ est loué pour son côté écologique, mais sa capture de crevettes sauvages le long des côtes de la Grande Ile est controversée. Le chalutage d’Unima est en concurrence directe avec les pêcheurs locaux, qui dépendent de la mer pour leur subsistance. Et Unima traîne ses filets le long des fonds marins, une pratique si néfaste que les scientifiques l’ont comparée à la coupe à blanc d’une forêt."

Moralité :
- Méfiez vous des reportages (esprit critique à conserver derrière le storytelling et le greenwhasing)
- Le capitalisme financier ne sera jamais écolo ni humaniste.

@k
Non pas vraiment (mais pas de poisson, de viande. Je mange des huîtres une fois l'an et parfois des œufs dans des gâteaux, du fromage à l'occasion avant de peut-être arrêter et je porte du cuir).
J'avais totalement arrêté les produits laitiers ado car j'avais de l'eczéma et ça venait de là et à part sous forme de fromage donc, je suis resté sur les laits végétaux.

@Syluban ouais ben t'es quasi vegan c'est déjà pas mal :) Perso je trouve que ça ne doit pas être tout ou rien, chacun fait ce qu'il p/veut autant que possible. Si tu manges du fromage de temps en temps c'est pas la fin du monde. 🙈

@Syluban Cela me rappelle les tout débuts de ma période de transition vers le #Végétarisme, où je m'étais posé la question des "fruits de mer" 🤔

@Monty @Syluban
2009 ça fait loin
Il y aurait des infos sur le sujet plus récentes ?

@sibfactory Il n'y a aucune, mais vraiment aucune raison que ça se soit arrêté. Sans restrictions ça ne peut qu'aller vers du pire (pêche électrique, bateaux-usines encore plus gros, filets plus longs etc).
@Monty

@Syluban @Monty
j’imagine oui
justement j’aurais aimé avoir les chiffres 10ans après 😕

@sibfactory @Syluban @Monty
La majorité des crevettes vendues en France sont des crevettes d'élevage (51% en 2013 en croissance 25% en 2003, je n'ai pas plus récent).
Ce qui déplace le problème.

@GuyMarty
En effet, et il y a pourcentage et volume. L'un pouvant baisser tandis que l'autre augmente pourtant (puisque la consommation ne cesse d'augmenter).
Et sur les crevettes malgache, on a une installation top sur le papier (ce qui est loin d'être le cas de tous les élevages) qui pourtant s'accompagne d'un phénomène de prédation.

@sibfactory @Monty

@Syluban
Les problèmes liés à la pêche demeurent, le volume de prise étant stable.
@sibfactory
@Monty

@Monty A noël dernier, j'ai mangé des bulots et des bigorneaux. J'ai franchement trouvé que ce n'était pas extra, et je me suis dit que j'arrêtais tout (sauf les huitres, ce qui changera p-ê mais j'ai l'impression que l'élevage de l'huitre n'a pas d'impact négatif).
Je ne suis pas végétarien parce que je ne veux pas manger d'animaux, mais parce que tout se fait maintenant à une échelle industrielle avec des impacts bien + nombreux et violent que la mise à mort inévitable si on mange des bêtes.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Follow friends and discover new ones. Publish anything you want: links, pictures, text, video. This server is run by the main developers of the Mastodon project. Everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!