Follow

Antonin Bernanos reste en prison, sur volonté de la cour d'appel de Paris et contre la décision du juge des libertés qui avait accepté une sortie de prison sous bracelet électronique (donc pas une "libération").

Tandis que les médias louvoient sur les victimes présumées, appelées tantôt "nationaux-identitaires" ou "d'ultradroite", les antifascistes se nomment tels qu'ils sont et continuent le combat que l'état se refuse de mener, de peur de vider les rangs de sa police ?

Il est en prison depuis le 18 avril, et va le rester encore 4 mois, sans avoir été condamné. L'AFP aurait appris la décision du tribunal avant même la famille.

liberation.fr/direct/element/e

Show thread
Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!