Follow

Apparemment aujourd'hui il convient de se réjouir que des gamers aient réussi à faire un sous-téléthon au profit d'un institut dont on apprend dans le rapport annuel de 2018 que ses seuls placement de trésorerie sur les marchés financiers lui ont rapporté autant que le-dit sous-téléthon.

J'y vois une part de la jeunesse tellement persuadée d'être inutile et mal-aimée qu'à la première occasion elle se flatte d'être remarquée par ceux qu'elle méprise bien souvent et à raison le reste du temps.

J'y vois les méprisants qui encensent de façon exagérée un non-événement dont ils verraient d'un bon œil la multiplication tant ça ne remet pas en question leurs affaires.

J'y vois enfin la réaffirmation de la quantité en tant que pouvoir de spectacle-neutralisant qui nous condamne à regarder des compteurs dont la seule question autorisée est de savoir s'ils afficheront un nombre plus grand que la fois précédente.

Or les raisons de se réjouir se faisant rares, ceux qui ne souscrivent pas à la célébration néo-païenne du compteur sont rapidement mis au ban aux cris de "que voulez vous ?" (question rhétorique dont la réponse n'intéresse pas) et "faites mieux si vous vous en croyez capables" (preuve s'il en est que la critique n'a pas été comprise et que le culte du compteur a achevée son emprise totale).

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!