Follow

Fait suffisamment rare pour être souligné, des journalistes d'un grand média ont fait leur boulot sur un cas de violences policières : youtube.com/watch?v=79GJ4DYYVl

L'absence totale de volonté de l'IGPN est flagrante. Les flics sont des bâtards et sont couverts.

C'est quand on voit ce genre d'enquête, où la presse joue véritablement son rôle de contre-pouvoir (ce qui, on le voit, n'empêche pas la mesure et le contradictoire), que l'on réalise l'incurie du traitement du sujet de la répression le reste du temps.

On se prend à rêver que le même taff soit fait sur chaque cas de violences documentées, sur les violences de keufs dans les quartiers. Le pouvoir pourrait-il se comporter de la sorte si tel était le cas ? On peut raisonnablement en douter.

Pourquoi n'est-ce pas fait ? Désintérêt pour la chose, connivence entre politiques et journalistes qui se côtoient trop, manque de moyens ou d'autorisations pour les jeunes journalistes qui voudraient le faire. En tout cas, une suite de choix / de non-choix.

@bfluzin L.IGPN, c'est pas cette arnaque dirigée par une ancienne flic avec une réputation de tyran ? 🤔

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!