Follow

Le cheval était à terre, malade et fatigué, si vieux...

A le voir ainsi, Diego prenait conscience du temps passé. Durant des années, il s'était acharné à ne rien voir, méprisant l'âge et les raideurs. Maintenant il ne pouvait plus faire semblant. Sans le cheval, il ne continuerait pas.

-Allons Don Diego, dit le vétérinaire. Il faut le soulager.

Il acquiesça. Discrètement, avec tendresse, il traça un signe avec le doigt sur le cou du cheval. "Adieu Tornado, vieux frère."

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!