RT @Pr0gmaT1k@twitter.com

#Chili
Pamela Jiles, députée chilienne du parti humaniste, est entrée au parlement avec une cagoule en criant "Tous contre Piñera" pour participer à la session qui débat de l'accusation constitutionnelle du président.

Le 23 octobre dernier, alors qu'elle demandait des comptes au ministre de l'intérieur (Chadwick) à en montrant les photos des victimes de la répression, des députées de Renovación Nacional (parti de Piñera) Camila Flores, Erika Olivera ont déchiré les photos.

Un article en español :
eldesconcierto.cl/2019/10/23/d

Follow

Erika Olivera déclarait il y a peu à la télé (canal 13 = chaîne très réac) que "les gens qui ont été torturés sous la dictature étaient aigris et plein de haine et devaient se soigner".
Pamela Jiles a elle même été séquestrée, torturée et violée quand elle avait 16 ans, sous la dictature de Pinochet.

Un article en español :
biobiochile.cl/noticias/deport

Cela dit, la bonne nouvelle, c'est que mercredi soir, le sénat a approuvé - à 23 votes pour et 18 contre - l'accusation constitutionelle contre Andrés Chadwick (ex ministre de l'intérieur) pour violation des droits humains. Il est interdit de mandat pendant 5 ans.

Un article en español :
eldesconcierto.cl/2019/12/11/s

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!