Arrêtons d’enjoindre à écrire des articles au lieu de bavasser sur Twitter. Twitter est un carnet de brouillon pour se débarrasser de toutes nos pensées fugaces. De toutes façons, on ne prendra jamais le temps de les développer en article…
… de toutes façons on n’osera jamais les développer en articles. En 140 signes, on peut se réfugier derrière la contrainte technique. En illimité sur nos carnets, plus de protection, la vacuité de la réflexion éclate…

… les réseaux sociaux sont le cimetière de la pensée. Ils nous offrent deux excuses pour ne plus faire l’effort de réfléchir : la nécessaire brièveté, et le flux, la submersion d’informations qu’il faut effleurer des yeux par peur de louper quelque chose, mais qui ne laisse…
… pas le temps de creuser, l’information ne dépasse pas les yeux, la pluie est si abondante qu’elle ne fertilise pas, elle noie, tiens, elle est jolie cette image, il faudra que je la ré–utilise…

Follow

… on se noie avec bonheur dans ce mitraillage de stimuli qui nous dispense de réfléchir.
Mon lecteur Atom me livre chaque jour j’en suis certain quelques perles. Je les met de côté, précieusement, et retourne passer mon temps à essayer d’avaler ce qui passe ici. Bon, c’est pas tout ça, mais il me reste 50.482 gazouillis à lire avant ce soir. ++

· Web · 0 · 5 · 3

@clochix Interessante reflexion. Est-ce que ça dit en filigrane qu’un reséau social de macro-blogging ne peut pas marcher ? Ton point de vue m’interesse (j’en construis un) 😏

@Roland
(je ne suis pas consultant en rézosocios ;-) )

Il faut déjà que tu définisses ce que tu attends, ce que « marcher » signifie pour toi.
Les Zinterwebs sont vastes, plein d’attentes différentes, plein de niches.
Toute nouvelle forme de média, si elle trouve son public, peut créer des communautés où les échanges seront passionnants.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!