Les bracelets électroniques ne sont pas des alternatives à la prison, mais des moyens d’augmenter le pourcentage de la population placée sous contrôle. Un pays ne peut pas emprisonner un tiers de la population. Mais placer des millions de citoyens sous surveillance électronique devient de plus en plus envisageable. Cet article sur le futur des dispositifs de surveillance électronique a de quoi inquiéter usbeketrica.com/article/survei

Sous couvert de protéger la société, on met en place les briques d’une surveillance intime de chacun⋅e.
Imaginez des dispositifs capables de nous empêcher de participer à une manifestation, d’assister à une réunion. Qui écoutent tout ce qu’on dit, l’analysent en direct, et nous font la morale. Qui sont capables de détecter notre consommation d’alcool ou autre.

Show thread
Follow

Et ne croyez pas que ces dispositifs seront réservés aux criminels. On envisage déjà de les utiliser pour contrôler les demandeurs d’asile. Demain, toutes les classes dangereuses seront ciblées : pauvres, jeunes, écologistes… Bienvenue dans la société de contrôle de masse !

· Web · 2 · 6 · 4

@clochix tu me rappelles une caricature qu'on a étudié en cours d'histoire

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!