Follow

Très juste, comme souvent, billet de Titiou Lecoq.
Comment un petit rien peut faire basculer, le confinement à 18h nous priver du quart d’heure qui nous faisait tenir.
Comment la maladie a disparu des écrans et qu’on ne comprend plus trop pourquoi on s’inflige tout ça.
slate.fr/story/199251/ras-le-b

· · Web · 1 · 7 · 2

(j’ai évidemment noté la phrase « j'étais prête à donner un rein pour avoir le droit d'aller dans un musée puis de dîner au restau avant de déambuler dans la ville la nuit » en me disant que le confinement faisait découvrir aux Parisien⋅ne⋅s la vie en province ;-) )

@clochix il y a province et province ^^, il y a les métropoles attire-tout qui sont des petits Paris, où tu as 3 ou 4 trucs intéressants en même temps, où il y a toutes les facs ; et puis il y a les villes moyennes avec 2 ou 3 musées et une bibliothèque, éventuellement un IUT, quelques bars et restaus avec des fois un concert, un festival par an hors covid, avec 3 trains maxi par jour jusqu'à la capitale régionale

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!