La fermeture d'un compte par Twitter ne représente pas une atteinte à la liberté d'expression. Il s'agit juste d'une boite privée qui mets à disposition gratuitement un bout d'espace web sous conditions connues d'avance pour les utilisateurs et qui peut arrêter quand elle veut.
Si Twitter débranchait ses serveurs, on serait toujours tous libres de s'exprimer il me semble, non ?

@jpfox @lordphoenix @mmu_man @TeddyTheBest @bonob0h @Monolecte

C'est un précédent très dangereux. Le GAFAM disent: maintenant il y a personne qu'on peut pas annuler. Une nouvelle loi contre le "terrorisme interne" et prête à sortir. Ils effacent des milliers des comptes, à la droite et à la gauche. C'est bien un attentat à la liberté d'expression, pas le acte isolé, mais tout le contexte.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!