Je reçois un email du Figaro Magazine, qui semble s'étonner que de plus en plus de français "veulent du temps, du sens et caressent l’utopie d’un monde meilleur" peu en ligne avec la vision du Figaro. là où c'est vraiment étrange, c'est que les français en question, pour trouver du sens, du temps et un monde meilleur, pourraient l'obtenir "au prix d’une vie plus sombre". Alors là, je ne capte plus. En quoi plus de temps, de sens et un avenir serait "plus sombre" ? Grosse interrogation...

Follow

@nitot C'est une question que j'ai vu abordée par JM Jancovici et également par Sébastien Bolher, quand ils évoquent que notre striatum serait programmé depuis les origines pour en vouloir toujours plus. De fait, tout ce qui mènerait à des formes de sobriété ou de décroissance serait perçu comme peu désirable voire sombre..
A méditer :patcat:

@jmartin05 l’influence du striatum est largement discutée : il semble bien qu’il pousse dans ce sens là mais d’autres mécanismes plus récents du cerveau poussent dans l’autre sens. C’est une negotiation permanente. Si le striatum commandait tout, on serais tous obèses, voleurs, avides de pouvoir et cocus. Heureusement certains arrivent à se raisonner pour ne pas être tout ça à la fois !

@nitot Oui, c'est bien les conclusions qu'ils en tirent aussi, fort heureusement notre cerveau a évolué au cours des âges, et nous sommes capable de discernement pour ne pas être sous l'emprise de notre striatum 🙏 ... Bien que pas toujours, quant on voit ou on entend certaines choses 😂

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The original server operated by the Mastodon gGmbH non-profit