Follow

Pour les gens qui ont fini mon bouquin, @Shaft recommande la lecture saine des RFC sur le DNS

C'est pédagogique comme présentation : @Shaft parle de l'arborescence, les caractéristiques des associations impliquant les ndd.

Et voilà, @Shaft se Bortzmeyerise : RFC7719 in da place.

J'apprécie particulièrement que les exemples de résolution sont avec des sextoys ;)

Après pitit souci micro, @Shaft continue expliquant quelles données sont générées lorsqu'on demande une URL. (On constate que binettes-et-jardins est très présent)

Du coup, le résolveur voit tout passer. Et sans chiffrement, c'est open bar.

Parmi les solutions proposées, aucune n'est clé en main. J'apprends l'existence de DTLS.

Une solution proposée est Stubby. Même si dans Debian Stretch, un petit détail a été oublié (le fichier de config)...

Une autre utilise QNAME Minimisation. Le retour de la vengeance du sextoy connecté qui souhaite s'instruire et utilise QNAME pour parler avec WP.

Bon, le savon de Marseille, c'est mieux que les DNS de Google ou de Cisco.

Le problème est autant technique que politique. Actuellement, aucun cadre légal pour les données en question.

Place aux questions.

Je me rends compte qu'il y a une confusion entre la navigation qui passe par Tor et la navigation impliquant des .onion Là, la question vient de revenir.

@maliciarogue C'est pour ça que je n'avais pas besoin de venir. Mon hologramme @Shaft assure.

@maliciarogue @Shaft J'ai loupé le stream -_-, par contre une RFC au petit déjeuner c'est le bien :)

@maliciarogue @Shaft tricheur, c'est pas *exactement* à ce #NSFW là que je pensais...
Mais c'était très bien joué qd même !

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The original server operated by the Mastodon gGmbH non-profit