Marie-Pacôme 
"n'en a vraiment rien, rien, mais alors vraiment rien à foutre."

Ou le petit clin d'oeil à la tirade de Maria Pacôme dans le film La Crise de Coline Serreau.
youtu.be/L03h3zw8cT4

Nudity, resilience, poetry 

Nudity, erotism 

Je poursuis mes chouettes collaborations avec Le Castor Magazine. J'ai réalisé cette hiver la couverture du premier EP de leur groupe queer-punk Versinthë99. Et je suis super contente de pouvoir enfin la montrer.

Pour suivre les actus de Versinthë99 et participer à leur release party qui aura lieu en avril à L'international, ça se passe sur leur page Facebook :
facebook.com/versinthe99/

Marie Thérèse
“neurasthénique, te bousille avec application tous tes lundis matins”

(Bluemonday aujourd'hui alors une nouvelle histoire de Marie)

Parfois je dessine pour des associations féministes et c'est plutôt chouette. Et donc ici la couverture du premier fanzine papier du Castor Magazine.
Je ne mettrai de CW cette fois parce que ça me semblerait totalement en opposition avec l'idée de cette illustration.

On peut se procurer le fanzine à la Librairie Parallèles au 47 rue Saint Honoré à Paris.
Ou l'acheter en ligne sur Etsy :
etsy.com/fr/listing/714966918/

Nudity, erotism, poetry 

Nudity, feminism, poetry 

Marie-Antoinette, coupeuse de têtes souffrant de coprolalie.

(Une Marie tout à fait adaptée à la situation du moment.)

Ellie Black pour le New-Yorker
(Plus d'alliés, moins de princes charmants, c'est de ça dont nous avons besoin.)

Les lignes parallèles – Nora Gaspard

"Tu es libre. Tu peux choisir tout, un peu, rien. Tu peux même ne pas choisir. "
noragaspard.com/les-lignes-par

C'est bizarre les images mentales qu'on se construit à partir du souvenir d'un poème. J'avais en tête une idée très précise d'un dessin que je voulais réaliser pour illustrer un texte d'Anise Koltz. Et je me rends compte que je suis totalement à côté de la plaque en la relisant. Je dessinerai tout de même mon idée, elle me plaît trop.

Et hop meilleure preuve que j'ai eu raison de dire non. Le monsieur râle sous prétexte que tout de même il partage mon travail sur Twitter. Mais sérieusement comment on en arrive à ce genre de raisonnement ?

J'ai enfin réussi à dire ce fameux "non" et p...tain de merde, ça me soulage à mort. Ça a été beaucoup plus facile en me souvenant de tout ce qu'il s'est passé lors de cet été monstrueux. Je ne veux plus jamais qu'on me traite de cette manière. Accepter ce genre de comportements, c'est comme si je ne me respectais pas, moi. Lentement mais sûrement je vais finir par apprendre à devenir mon amie.

"Je venais de vivre un chagrin d'amour si bête qu'il vaut mieux ne pas en parler. À ma souffrance s'ajoutait la honte de la souffrance. Pour m'interdire une telle douleur, je m'arrachai le coeur."

---- Amélie Nothomb, in Journal d'Hirondelle
Illustration © Rita Renoir

Nudity, poetry, resilience 

Marie-Lyne ne sera plus jamais ton petit lapin en sucre.

(Un jour je me suis mis à dessiner des "Marie" reflets de mes humeurs et amusements, en guise de photos de profil.)

Nudity, resilience, poetry 

Je me maudis moi et mon éducation de fille parce que je suis en train de culpabiliser de dire non à la proposition de travail d'un type qui me paiera au lance-pierre et qui je pense, tente de m'utiliser d'une de drôle de manière. Je devrais lui dire "gentiment" d'aller se faire foutre. Mais au fond de moi j'ai tout de même ce remord à la con. Alors j'ai vraiment envie de me flanquer des gifles.

Show more
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!