Follow

La distance est un lien plus douloureux
De sonnerie en sonnerie du téléphone
Dans la voix aveuglée qui interpelle
La mémoire d’un geste et la promesse
D’un désir partagé – Bien muselée
Cette sensible violence en toute mesure !
Je te cherche amour pour l’équilibre des jours
Et ma moiteur noctambule à croquer le son
D’un instant se vidant par des mots en lambeaux.

—— Annelyse Simao, in Mélodie des petits riens

· · Web · 0 · 3 · 6
Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!