#ViePrivée
Une appli de rencontre vendait les données précises de localisation de ses utilisateurs à des tiers de 2017 jusqu'en 2020. Et elle n'y voyait aucun problème. Ah oui, et elle partageait aussi le status HIV de ses utilisateurs avec certaines entreprises.

L'application en question - Grindr - est tellement problématique qu'elle est utilisée comme exemple par les spécialistes sécurité du gouvernement US pour expliquer les risques de revente de données.

techdirt.com/2022/05/02/grindr

Follow

@sebsauvage Le patron de grindr se prend pour Dieu le père dans le milieu gay mondial.

Voila quelques années, il est venu pavaner à paris et a été reçu en VIP dans tous les bars de la capitale, alors que c'était justement à cause de son application de merde que ces bars allaient mal financièrement, et que notre communauté jadis vivante se mourrait toujours un peu plus.

Quel sale type.

Le fait qu'il revendre le status VIH des utilisateurs est une honte sans précedent.

Une vraie pourriture.

· · Web · 0 · 3 · 2
Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The original server operated by the Mastodon gGmbH non-profit