Follow

Ô bibliothécaires du monde, j'en appelle à votre science !
(Je demande beaucoup de choses en ce moment, moi...)

Pour couvrir les livres, adhésif ou pas ? Des préférences, des trucs à impérativement éviter, des bons tuyaux ?

On voudrait a minima couvrir les bouquins qui s'abiment vite, comme les couvertures non vernies de La Fabrique ou Cambourakis, les anciennes éditions qui le vivent mal, et les BD qui voyagent dans beaucoup de mains.

📚🔃😻

@tarage ici, on couvre rien, sauf les documents non pelliculés.

Plusieurs arguments. Ça coûte cher et cela ne protège pas le document des dégâts. En effet, quand un livre est abîmé, c'est principalement l'interieur qui l'est (pages ou reliure). Si la couv' est plié, l'adhésif ne protège rien. Si un liquide est renversé, la couv ' est ok, mais pas les pages. Si qqn manipule le bouquin avec les mains crades, cela ne protège pas les pages.

@tarage Précision, notre bib n'a pas vocation à conserver les docs, y compris de fonds, sont considérés comme des consommables. On a aussi 220k de budget annuel.

@Tredok On a aussi le souci que certains bouquins s'abiment sur la couverture et du coup deviennent de moins en moins agréables à lire (La Fabrique par exemple dès qu'ils sont lus une ou deux fois deviennent tout mous et s'abiment sur les côtés du dos, jusqu'à se déchirer)
Bon c'est pas notre seul souci (genre avec 0€ de budget, par exemple, et acheter la majorité des bouquins avec nos thunes persos), puis on peut pas se permettre de voir les livres comme des consommables du coup...

@Tredok (Je viens de relire ton toot et je crois que ça tombe dans la catégorie "non pelliculés" comme tu disais) En effet, on est moins pressé.es sur les autres bouquins.

@tarage en tant que personne qui a vu des livres mal couverts/réparés en apprentissage de reliure: éviter le scotch et autres adhésifs plastiques/forts directement sur la couv' (particulièrement si elle est non vernie) il y a certains types de plastiques qui peuvent durcir à la longue et qui sont déconseillés pour ça...

@Milouchkna Directement sur la couverture tu veux dire sur l'extérieur ? parce qu'il faut bien qu'on fixe la protection à la couverture (en la scotchant à l'intérieur), non ?

@Milouchkna Et oui je vois le type de plastique dont tu parle, qui devient cassant au bout d'un moment, mais je sais pas du coup comment éviter ça :/

@tarage faudrait se renseigner auprès des professionnel.es de longue haleine...

@Milouchkna Quelques un.es ont répondu, et je pense aussi faire un tour dans les bibliothèques près de chez moi pour en discuter de vive voix !
Mais ton inventivité et le fait que tu aies bossé sur de la reliure et de la restauration ça me donne aussi des idées pour les documents les plus vieux et/ou les plus fragiles.

@tarage ben le coup du papier crystal, c'est un vieux truc qu'on voit souvent utilisé pour les livres début XXe je crois? :p

@Milouchkna Oui je vois l'idée ! Après c'est pas tout à fait transparent du coup pour les bouquins de La Fabrique par exmeple qui ont une couverture contrastée et qui joue beaucoup sur la couleur je sais pas trop si c'est adapté

@tarage oui, c'est ça, voilà! oui, j'avoue que pour certains trucs, c'est pas forcément très top!

@tarage ah, et tu peux essayer de voir quelles sont les normes de restauration pro aussi, ça peut pas mal aider! (je dois avoir des liens quelque part... je te dis ça ce soir)

@Milouchkna Avec plaisir ! Après on n'a pas non plus de bouquins trop sensibles, mais ça m'intéresse personnellement ;)

@tarage ben, la plupart de mes liens sont morts en fait :x le seul truc encore valide que j'ai là maintenant sous le coude c'est ça dartmouth.edu/~library/preserv

@tarage pas forcément, si tu plies la protection d'une certaine façon, tu peux éviter de coller le scotch à l'intérieur du livre. mais je viens de repenser à un truc: tu peux utiliser du papier crystal pour couvrir les livres: pas besoin de scotch ni d'adhésif, ça reste généralement assez bien en place une fois les plis faits. mais ça peut se déchirer facilement aussi (surtout si mal découpé) donc à voir.

@Milouchkna Tu veux dire une sort ede protège-cahier ? C'est faisable ouais !

@tarage mettre une chevilles (un morceau de scotch épais) sur l'intersection entre ta couv et le corps du livre (pour le trouver il suffit de mettre le livre sur la tranche et voir où le feuillet tombe), je trouve que ça augmente plus la vie des livres, surtout des romans que la couv plastifié. En général on couvre surtout pour protéger nos propres "marques" (code barre, cote de rangement, tampon...)

@Ymelia Avec du scotch type scotch papier ? On a ça dans des restes de desherbages, ça me semblait malin à faire en effet !
Merci pour le tuyau !

@tarage surtout que le 'vrai' filme plastique de bibli, le filmolux y a genre deux société qui se battent en duel et se partage le marché, c'est super cher. Après y a peut être des astuce genre acheter des protéger cahier qui on presque la même taille que les bd (souvent normé) et de les mettre en mode réutilisable. Parce que oui les bd c'est le support qui s'use le plus vite.
Le scotche de peintre doit pouvoir faire le taff, l'idée c'est vraiment de renforcer cette partie là du livre qui travail le plus.

@tarage pour prolonger la vie des bd, dès que les feuillets commence à se séparer de la couv, vaut mieux faire une inscision sur la jonction, recoller le feuillet à la colle à papier laisser sous pression une nuit (ou des dico ça fait le taff) et remettre une cheville là où tu as inciser, tu gagner quelques emprunt comme ça.

@Ymelia @tarage ici, on renforce systématiquement la jonction entre la couverture et les feuillets. C'est comme du scotch, mais sans les effets négatifs (notamment, c'est repositionnable)
Je sais plus comment s'appelle le produit.

@Ymelia Je vois tout à fait !
Je regarde cette histoire de filmolux, j'ai peur que ce soit pas accessible pour nous... J'étais parti sur des trucs pour couvrir les livres scolaires mais la question de la qualité se pose...
Merci beaucoup pour tous tes conseils !!

@tarage Bonjour. Tout dépend de votre budget pour l'équipement. Plutôt que tout couvrir, d'abord investir dans du scotch tressé pour renforcer les livres à mon avis. Puis couvrir en priorité ce que l'on veut faire durer. Par exemple, les BD en secteur jeunesse durent souvent moins d'un an, on ne les couvre plus systématiquement du coup.

@bibliofab66 Alors niveau budget, on est une bibliothèque associative et on ne vit que sur des dons, donc le moins possible (parce que ça sortira de ma poche).
Je regarde du coup pour le scotch tressé, et effectivement on est plutôt dans une démarche de solidifier les bouquins qui tournent pas mal plutôt que de tout couvrir pour le style.

Merci pour ta réponse !

@tarage Oui, les livres se détruisent souvent d'abord de l'intérieur, le scotch neutre et tressé est donc prioritaire. Il n'est à mon avis pas du tout nécessaire de tout couvrir si c'est une petite bibliothèque et en plus avec peu de budget. Par contre, c'est bien de pouvoir le faire au moins sur les ouvrages de référence par exemple (dictionnaires) ou pour des beaux livres, ça aide quand même à les préserver.

@bibliofab66 Exactement, et les couvertures pas vernies/pelliculées aussi...
Vraiment merci beaucoup pour tes conseils !

@tarage @bibliofab66 Ah oui, nous on appelle ça de la « charnière poilue » ou » charnière lisse » selon les qualités, et c'est en effet peut-être le mieux pour préserver la durée de vie des livres, avant même la couverture plastifiée.
La poilue est moins aimée car elle retient les poussières et diverses miettes, mais elle est plus solide que la lisse.
Exemples 👇
eurefilm.com/cp65-papier-non-t
eurefilm.com/cp22-papier-non-t

@nuagezero @bibliofab66 J'aime bien l'idée d'une charnière poilue, dans ma tête c'est ça :

@tarage hello,
Je me demande si ça existe encore mais le papier cristal c'était génial et bien mis y'a pas de colle ni de scotch sur le livre lui-même.

@tarage l'adhésif c'est très bien, ça protège bien et durablement mais c'est cheeeer, faut voir avec les moyens de la BAF. Sinon film plastique non adhésif ça fait bien le taf aussi, mais ça demande parfois de refaire la couverture (tendance à jaunir, à s'arracher plus facilement, prend plus la poussière)
Dans mon ancien taf, on utilisait les deux : adhésif par défaut et non adhésif pour certains livres jeunesse (couverture un peu particulière avec par exemple du tissu, des plumes, etc.)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Server run by the main developers of the project 🐘 It is not focused on any particular niche interest - everyone is welcome as long as you follow our code of conduct!